Point trop n'en faut

dictionnaire égotique de littérature et textes... par Gaëlle. //

13 avril 2009

Fresque, subst. fem.

Où sont passées les grandes fresques littéraires et sociales ? (non pas qu'elles me manquent ...) Zola et Balzac ont-ils créé un monstre retombé dans l'oubli ? Le rêve de classifier la société existe pourtant encore, peut-être même plus qu'avant. Aujourd'hui on catégorise ceux qui ont une rolex à 50 ans et ceux qui n'en ont pas, les métro-sexuels, les übersexuels, les homosexuels, mais aussi les geeks, les otakus, les chalalas, les roots, les hippies, ... bien plus de classes étiquettées qu'avant et aucun romancier pour mettre ça en mots.

Peut-être qu'il n'y en a pas la matière, d'ailleurs ? Ou peut-être qu'à force de rechercher un sujet on passe à côté de celui du moment. La déconstruction du roman des années 60 à fait son oeuvre... mais peut-être aura-t-on un jour une nouvelle Comédie Humaine?

Posté par gaelleP à 20:08 - F comme Femme - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Borgès,

    entendu hier, sur France-Cul (peut-être?). Pour lui la littérature ne peut être que fantastique car elle est née du fantastique, mythes, Bible et autres Popol Vuh.... Le réalisme littéraire façon XIX° siécle n''est qu'un avatar dont il n'est pas certain qu'il soit indispensable... Il parle si bien, le bougre avec son accent argentin savoureux et sa syntaxe française précieuse, que dans la précision réaliste de son expression, on serait tenté de le croire... Ah l'admirable salopard !

    Posté par PPle Moqueur, 13 avril 2009 à 21:28
  • jamais entendu la voix de Borgès mais hier, j'ai été très déçue par la voix de Camus, un mythe s'est effondré, une voix de vieux sénateur alors que j'attendais la fougue de la jeunesse.
    Ah, le rêve était bien mince !

    Posté par gaelleP, 14 avril 2009 à 09:40

Poster un commentaire