Point trop n'en faut

dictionnaire égotique de littérature et textes... par Gaëlle. //

07 avril 2009

Musique, subst. fem.

"De la musique avant toute chose" disait Verlaine. La littérature et la musique sont souvent liées, la faute à la poésie d'abord qui est une musique. Mais chaque oeuvre porte sa petite musique à l'image de La Recherche du temps perdu . Phèdre est un requiem de Mozart, les poèmes de Baudelaire me font penser à un jazz lourd. Peu d'oeuvres évoquent une musique joyeuse : 1969 de Murakami, c'est Paint in black des Stones, Alphonse Allais m'évoque un bon vieux rythme entrainant à la trompette, disons Vincent Malone qui reprend la... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 19:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2009

Apollinaire, aut. polonais puis français

Le nom originel de Guillaume Apollinaire en impose bien plus que son pseudonyme : Wilhem Albert WlodzimierzWlodzimierz ApollinarisApollinaris Was-KostrowickiWas-Kostrowicki. En société ça fait son effet. Le visage que l'on conserve de l'homme semble plutôt jovial, un air débonnaire plus proche de Bourvil que du triste ladre Baudelaire. Pourtant la vie de Guillaume n'a pas toujours été souriante : cet homme n'a pas eu de bol ou bien s'est plu à nous le faire croire. Né de père inconnu à Rome, fils d"une noble polonaise en... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 21:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 avril 2009

Farce, subst. fem.

Malgré ma déception de n'en  avoir pas été l'objet aujourd'hui (mes élèves n'ont même plus le goût de la farce), je me  penche aujourd'hui sur ce qui désigne en littérature une pièce de théâtre bouffone et grotesque au comique souvent grossier. Et si on veut jouer sur les mots la farce de notre dinde et celle de la littérature sont originellement la même chose : la Farce  au départ c'est ce qui vient "farcir" les liturgies théâtrales du Moyen-Age (appellés mystères), sous forme d'intermèdes comiques parce que... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 20:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 mars 2009

merde, subst. masc.

Emmanché ! Fichtre ! Bordel ! Foutre-Dieu ! Sacrebleu ! Cornegidouille ! Putain !  Purée ! Bigre ! Bordel aqueux ! Branle mamouth ! Bougredieu ! Enfer et putréfaction ! Zut ! Crotte ! Saperlipopette ! Bougre de dieu ! Mercredi ! Tabernacle ! Brise-Burne ! Gluon ! Face de bidet ! Peigne-cul ! Klaxonné du palmier ! Corne de bouc !  et Merde ! Par une malencontreuse opération  j'ai effacé mon message.
Posté par gaelleP à 19:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2009

Rage, subst. fem.

Rage est un de ces mots que l'on utilise guère plus qu'en littérature dans son sens de "passion", tout comme fureur et ire, ces mots ne sont plus que des ornements du langage ou ont pris un autre sens ex: "J'ai trop la rage". Hier en regardant la match de l'équipe de France j'ai entendu le mot "soupirail" et je me suis vue, seule, face à 32 jeunes gens essayant de leur expliquer ce mot : une fenêtre pratiquée dans une cave. Pourquoi "soupir-ail"? l'endroit où l'on exhale, où on soupire.... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2009

Souvenir, subst. masc.

La littérature est toute prête à nous ramener des souvenirs à la gueule, pour moi il y a trois bouquins qui ne peuvent être lus sans ramener des fantômes du passé et pas toujours les plus agréables : Les Chimères de Nerval, Miso soup  de Murakami et Le roi lune d'Apollinaire: que ce soit à 15, 17 ou 20 ans, certaines lectures vous marquent ou plutôt cristallisent des évènements et vous empêchent même parfois de retoucher un livre. C'est peut-être Hugo qui m'analysera le mieux dans Les contemplations : "comme le souvenir est... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 mars 2009

Comique, adj. ou subst. masc.

"Le comique est comme la musique : c'est une chose dont la beauté ne dure pas" affirmait Stendhal. Certaines oeuvres sont là pour nous le rappeler : qui se marre réellement encore en lisant L'amour médecin de Molière ? Pas les élèves en tous cas : ils ne rient pas non plus de L'île des esclaves et encore moins de Ubu Roi  sauf quand il dit merdre. Alors pourquoi s'évertuer à leur faire comprendre le comique littéraire qui leur échappe ? Et puis, le rire  est tellement subjectif : doit-on dire aux jeunes quand ils... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 19:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 mars 2009

Voyage, subst. masc.

Ah, voyage, voyage ! "Mon enfant ma soeur/ songe à la douceur/ d'aller là-bas vivre ensemble !" car "là tout n'est qu'ordre et beauté/ luxe, calme et volupté" Baudelaire nous le disait si bien dans L'invitation au voyage, l'ailleurs est idéal. "Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage" disait aussi Du Bellay. Combien d'auteurs nous ont vanté les mérites du voyage ! L'Odyssée  nous montrait l'épreuve que constitue le voyage mais aussi les beautés de l'ailleurs : les sirènes, les cyclopes, les... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2009

Fatigue, subst. fem.

Etat présent de mon corps et de mon esprit après un conseil de classe de deux heures.
Posté par gaelleP à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2009

érotisme, subst. masc.

La littérature érotique contient des merveilles de mauvais goût. Le plus célèbre auteur de ce genre est Le Divin Marquis, qui nous gratifie de sa Justine depuis la Bastille. Ces pages sont d'une écriture approximative et la qualité littéraire est à discuter. Le seul mérite de Sade est de pousser le vice au plus proche de l'ignoble et seul Apollinaire dans Les onze mille verges saura le dépasser. La littérature érotique a connu un succès grandissant vers les années 2000, le rayon de la Fnac en témoigne : de nouvelles collections ont vu... [Lire la suite]
Posté par gaelleP à 11:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,